Ménopause

Et oui, je suis rendue là!

En préménopause depuis quelques années (faut bien que cela commence quelque part!), il m’a été parfois difficile de l’admettre. Il y a une partie de moi qui résiste à ce passage… Avec le temps, trop d’habitudes sont présentes et les habitudes n’aiment pas le changement. Au début, quelques signes font leur apparition, mais je me disais : c’est la fatigue ou c’est le travail. Mais après un bout de temps, force est de constater que je suis bel et bien en préménopause. C’est comme un feu qui passe et qui ne demande qu’à exister… C’est difficile à décrire, car il faut vraiment être « dedans » pour comprendre.

Voilà plusieurs années qu’on me parle de la ménopause et je pensais comprendre, mais maintenant que j’y arrive, je comprends mieux dans quel état cela nous amène. Entre-nous, femmes préménopausées ou ménopausées, un sourire parfois même un fou rire pour sous-entendre que l’on se comprend très bien, pas besoin d’un dessin.  Je décrirais l’état comme une profonde vague de fond qui fait surface, qui ne demande qu’à exister. Terminés le niaisage, la performance, l’image, mon âme ne demande qu’à exister enfin, à se manifester dans sa mission. Et si j’hésite à me manifester ou que mon chemin n’est pas encore défini et bien la vague de fond en sera encore plus forte. On peut y résister, mais cela amène encore plus de turbulences. Comme dans l’avion. Et ça brasse en titi! Ce qui provoque de multiples chambardements autant à l’intérieur de soi qu’à l’extérieur de soi. La patience n’est pas ben ben présente dans ce passage… Celles qui sont en préménopause me comprendront très bien. L’élastique n’étire plus du tout, comme la peau d’ailleurs! Sèche devient la peau, absente est la mémoire, chaleur sont les bouffées parfois, souvent la nuit, insomnie devient mon cauchemar, impatience est mon lot au quotidien, mais l’intuition et la présence deviennent de plus en plus présentes!

Qu’on se comprenne bien, la ménopause n’est pas une maladie. C’est un rythme de passage obligatoire vers la sagesse, l’affranchissement du moi véritable, une ode à son authenticité, un passage vers la liberté d’être! C’est beau hein? Oui, c’est vraiment super la ménopause. La force intérieure devient de plus en plus présente, appuyée des expériences des dernières années. Au début, le diamant est assez brut, mais au fil du temps, il se polit pour en révéler toute sa beauté. Femmes, laissez-vous porter par ce feu qui vous aide à exister, à prendre votre place, à vous manifester dans ce que vous avez de plus honorable à offrir, votre mission de vie! Mais n’oubliez pas de ralentir. La vie à 150 km/h n’a plus sa place. Vous étirez l’élastique depuis déjà trop longtemps d’ailleurs…

Et oui, je suis rendue là! Et c’est avec compréhension et empathie que j’aime vous accompagner dans cet espace de grand changement. Mon coffre à outils est rempli de plantes médicinales et de bons conseils qui vous supporteront très certainement, mais avant tout ma compréhension de ce grand changement ainsi que mon support seront je l’espère vous aider dans votre propre cheminement vers la liberté de manifester votre moi véritable!